SagesRéponses

Réponses disponibles

Comment savoir si mon Grand-pere a fait la guerre?

Comment savoir si mon Grand-père a fait la guerre?

Les registres de matricules militaires Les sources les plus fiables pour déterminer le parcours et le régiment d’un ancêtre pendant la Grande Guerre sont les registres de matricules militaires. Pour la période couvrant la Première Guerre Mondiale, ces registres ont été numérisés dans la plupart des départements.

Où trouver son contrat de travail militaire?

Vous habitez en métropole Pour l’obtenir, vous devez contacter le centre des archives du personnel militaire de Pau : Par mail. Par lettre simple.

Comment entreprendre une recherche généalogique dans les archives militaires?

Entreprendre une recherche généalogique dans les archives militaires demande de connaître au minimum les nom et prénoms, l’armée ou le service d’appartenance, la période de service. Le dernier grade ou statut, l’unité (régiment, navire), voire les états de service constituent des éléments complémentaires qui faciliteront beaucoup les recherches.

Comment effectuer une recherche sur un ancêtre militaire?

LIRE AUSSI:   Comment mesurer vos chaines?

Pour effectuer une recherche sur l’un de vos ancêtres militaire, il est impératif de connaître son numéro de matricule militaire. Comment faire? Aux archives départementales,vous trouverez cette information en Série R : Affaires militaires.

Quels sont les dossiers médicaux des armées?

Les dossiers médicaux militaires visent les blessés ou malades, les évacuations du front, les convalescences et les éventuelles réformes. En 2017, le service des archives médicales et hospitalières des armées (SAMHA) conservait dans ses fonds les dossiers de 700 000 réformés et de 3,4 millions de blessés, malades et mutilés.

Comment les dossiers sont conservés?

Les dossiers sont plus ou moins fournis conformément aux fonds conservés par l’organisme. Dans le cas de notre soldat, le Service des Archives Médicales et Hospitalière des Armées conserve un extrait du Registre d’entrées de l’Hopital Complimentaire n°6.