SagesRéponses

Réponses disponibles

Est-ce que la religion a ete la cause secondaire des conflits?

Est-ce que la religion a été la cause secondaire des conflits?

La réponse est oui et non. Oui dans le sens où une cause secondaire, la religion, a été le motif, du moins apparent, de nombreux conflits, mais non dans le sens où elle n’est jamais la cause première de guerres. Pour démontrer cela, il suffit de regarder l’histoire du 20ème Siècle.

Est-ce que la religion a joué un rôle dans beaucoup de guerres de l’histoire humaine?

Il est évident que la religion a joué un rôle dans beaucoup des guerres de l’histoire humaine ; mais cela prouve-t-il l’argument de ses critiques qui affirment qu’elle est elle-même la cause de ces guerres? La réponse est oui et non.

Pourquoi la religion est utilisée comme motif d’actions?

1 : La religion est effectivement utilisé comme motif d’actions qui dispersent la souffrance dans le monde. Les nombreux attentats des réseaux extrémistes ou le conflit israélo-palestinien compte de nombreux morts à leur actif et ne représentent rien qui puisse apporter le progrès.

Quelle est la religion et l’idéologie?

La religion et l’idéologie ne sont que les moyens par lesquelles nous exprimons notre méchanceté. Penser, comme beaucoup d’athées, que pour créer une société plus pacifique, il suffit de faire disparaître notre « besoin non pratique de religion », relève d’une vision erronée de la nature humaine.

Quelle est l’histoire des religions?

L’histoire des religions indique assez bien, quoique à gros traits, comment naît une religion, comment elle meurt. Mais elle ne montre que des religions qui se succèdent, les cultes nouveaux recouvrant ou transformant les anciens. Elle ne montre nulle part un arrêt de la religion, une coupure de l’élan mystique dans l’humanité.

Pourquoi faut-il comprendre que la religion tient à la force de la religion?

«Il faut » c’est-à-dire : il est absolument nécessaire de comprendre que la force de la religion tient à la force des intérêts humains qu’elle a pour mission de satisfaire. La religion est au service des besoins, des affects des hommes. Elle a une dimension utilitaire.

Quel est le sens commun de ces conflits?

Le sens commun interprète ces conflits comme des affrontements religieux. Une analyse plus nuancée doit conduire toutefois à relativiser un tel point de vue et à mieux distinguer ce qui appartient à l’ordre du politique et ce qui relève de la religion et de son utilisation à des fins politiques dans des situations très complexes par ailleurs.

Comment expliquer ces conflits?

Souvent pour expliquer ces conflits, on fait appel à l’histoire supposée révéler l’enracinement profond de la conflictualité et comme expliquer la récurrence d’un malheur qui prend la forme d’un implacable destin.

Comment sont christianisées les régions de l’Empire?

• Au IV e siècle, la plupart des régions de l’Empire sont christianisées, c’est-à-dire qu’il s’y trouve des communautés de chrétiens (même si tous les habitants de ces régions ne le sont pas). Les rares exceptions sont la Bretagne (l’Angleterre actuelle), l’ouest de la Gaule, les Alpes et la vallée du Douro (Espagne et Portugal actuels).

Quels sont les exemples de violence de la foi religieuse?

L’Inquisition espagnole de la fin du XV e siècle et les Guerres de religion des XVI e et XVII e siècles sont généralement considérées, non sans raison, comme les exemples les plus probants du potentiel de violence de la foi religieuse.

Quels sont les conflits causés par les divergences théologiques?

Les conflits causés par les divergences théologiques et ceux engendrés par le désir de conquête territoriale et la défense des frontières se sont entremêlés de façon inextricable.

Quelle question se pose plus que jamais à propos de la religion?

Une question cruciale qui se pose plus que jamais à propos de la religion (et du retour qu’elle est supposée connaître en ce moment) est celle de savoir quelles raisons elle peut invoquer en faveur de ce qu’elle affirme.

Quelle est l’immensité de la religion?

La religion est au service des besoins, des affects des hommes. Elle a une dimension utilitaire. L’immensité de son rôle sur le théâtre des affaires humaines est proportionnelle à l’immensité des services qu’elle rend. Freud montre qu’ils sont de trois ordres :

Pourquoi la religion ne se distingue pas de la politique?

La religion ne se distingue pas de la politique. Les actes religieux ont une valeur juridique, en même temps que ce qui est valable ou ne l’est pas dans la religion est régi par les lois et la jurisprudence. Chaque peuple ou chaque cité ayant sa religion, les religions de l’Antiquité forment un tout organique dans l’Empire Romain.

Est-ce que la religion peut être considérée comme une philosophie?

La religion peut être comprise comme les manières de rechercher — et éventuellement de trouver — des réponses aux questions les plus profondes de l’humanité. En ce sens elle se rapporte à la philosophie. Mais elle peut aussi être vue comme ce qu’il y a de plus contraire à la raison et jugée synonyme de superstition.

Est-ce que la religion a été le noyau de telle ou telle culture?

De plus, il apparaît nettement, en bien des cas, que la religion a été le noyau créateur de telle ou telle culture. C’est le cas de l’apport chrétien lorsqu’il est perçu comme recueillant en une synthèse spécifique le triple héritage du judaïsme, de la pensée grecque et de la civilisation romaine.

Quel est le bilan de la guerre de sept ans?

LIRE AUSSI:   Quels sont les aliments biologiques?

La guerre de Sept Ans est considérée comme la première guerre mondiale par de nombreux historiens. Le bilan humain, uniquement militaire, varie entre 600.000 et 700.000 morts. Les civils ont payé un tribut encore plus élevé au conflit : le nombre de morts dépasse certainement le million.

Quels sont les intérêts de la guerre de Sécession?

Trop d’intérêts sont en jeu. On a dit de la Guerre de Sécession qu’elle fut la seconde révolution américaine tant cette guerre civile eu un effet profond et prolongé sur l’Histoire des États-Unis. Au départ, s’opposent: • et onze États sécessionnistes organisés en États Confédérés d’Amérique – la Confédération – au Sud.

Comment se déroule la guerre de sept ans?

La guerre de Sept Ans (1756-1763) se déroule au cœur de l’Europe, dans l’empire germanique, mais également en Amérique, en Asie et en Afrique.

https://www.youtube.com/watch?v=XYTxGROCY1o

Quelle est la vraie raison de tous ces conflits?

Mais la vraie raison de tous ces conflits, de toutes ces guerres, c’est la volonté d’imposer sa loi par la force. Or, certains, comme Jésus en Palestine, comme Gandhi en Inde ou Martin Luther King aux États-Unis, l’ont montré : il est possible de se faire entendre sans la violence des armes.

Pourquoi la science et la religion sont complémentaires?

À la lumière de cet extrait, science et religion ne sont pas complémentaires mais plutôt en compétition pour la recherche de la vérité. La « vérité technique » dont parle Russell est celle issue de théories vérifiées par des expériences reproductibles et qui nous permet de comprendre notre environnement et d’agir sur lui.

Comment aborder la religion et la politique?

1 La sociologie de Max Weber aborde la religion et la politique comme des « sphères de valeur » ou des « ordres de vie » distincts 2.

Est-ce que les groupes politiques et religieux sont coextensifs?

Dans ce dernier cas, les groupements politiques et religieux (dans certains cadres ethniques ou dans le cadre politique de la cité) sont coextensifs : pour Weber comme pour Durkheim, ce sont surtout la polis grecque et Rome qui incarnent ce modèle ; c’est là que la « religion civile » trouve ses racines sémantiques.

Quelle est la valeur juridique de la religion?

Avec la piété, le courage, la justice ou la vengeance, elle est une des vertus attendues des citoyens. La religion ne se distingue pas de la politique. Les actes religieux ont une valeur juridique, en même temps que ce qui est valable ou ne l’est pas dans la religion est régi par les lois et la jurisprudence.

Comment se déroule la colonisation grecque?

La colonisation grecque est un déplacement de populations grecques depuis les cités helléniques du pourtour de l’Égée vers le sud de l’Italie (Grande-Grèce), la mer Noire et le nord-est de l’Afrique. Il se déroule aux VIII e et VII e siècles av.

Comment évoluera le culte religieux aux États-Unis?

D’année en année, le culte religieux deviendra un espace de relâchement, de liberté et d’expression unique. L’église chrétienne noire aux États-Unis est devenue un lieu de liberté qui, progressivement, a soutenu les fondations de l’expression politique et la demande de justice sociale.

Pourquoi l’enseignement des missionnaires fait partie de l’instruction coloniale?

L’enseignement des missionnaires a fait partie de l’instruction coloniale. Pour certains historiens, toute l’action des missionnaires en Afrique faisait intégralement partie de la colonisation. Ces rapports entre les églises et les colons, entre la bible et le fusil si l’on peut dire, se sont poursuivis pendant toute la période coloniale.

Pourquoi le bouddhisme est considéré comme une religion?

Le bouddhisme est souvent considéré comme une religion bien qu’il n’y soit question ni de Dieu, ni de nature divine . La religion peut être comprise comme les manières de rechercher — et éventuellement de trouver — des réponses aux questions les plus profondes de l’humanité.

https://www.youtube.com/watch?v=SM9-ErRxKtE

Comment est divisée la France pendant les guerres de religion?

Pendant les guerres de Religion, la France est ainsi divisée en deux factions soutenues financièrement et militairement par des pays étrangers. Durant les années 1580, la France semble même devenir un terrain de combat où s’affrontent Espagne et Angleterre par partis interposés.

Comment se déroulent les guerres de Religion à Nantes?

Mais il faut attendre les années 1540 et 1550 pour voir les clivages s’affirmer. À la fin du règne d’ Henri II (en 1559), le conflit se politise. Les guerres de Religion commencent en 1562 et se poursuivent, entrecoupées de périodes de paix, jusqu’en 1598, quand est promulgué l’ édit de Nantes.

Quel était le processus de conquête et de la colonisation espagnols?

Le processus de conquête et de la colonisation par les Espagnols était l’attitude dominatrice principalement violente des conquérants et la résistance offerte aux tribus indiennes et les grandes civilisations du continent en présence des envahisseurs.

Quels sont les conflits dits ethniques?

Les conflits dits ethniques sont en particulier davantage susceptibles de présenter une forte dimension religieuse, et les conflits entre religions différentes sont beaucoup plus nombreux que les attaques fondamentalistes contre des Etats séculiers.

Quelle est l’avant-garde de la colonisation?

Les missionnaires sont à l’avant-garde de la colonisation : ils diffusent la religion chrétienne. Les médecins favorisent le progrès de l’hygiène et de la médecine (campagnes de vaccination contre les maladies tropicales et les épidémies), ce qui contribue à la baisse du taux de mortalité et l’accroissement de la population.

Quand est-ce que l’Afrique est colonisée?

Entre 1839 et 1847, l’émir Abd el Kader mène en Algérie une longue lutte contre l’établissement des Français. En 1914, le partage colonial est pratiquement achevé. L’Afrique est entièrement colonisée à l’exception de l’Ethiopie et du Libéria. Les conquêtes se sont étendues en Asie et en Océanie. Le Royaume-Uni dispose de l’empire le plus vaste.

Comment se fait la distribution des terres dans les colonies de peuplement?

La distribution des terres dans les colonies de peuplement se fait par attribution gratuite au profit de colons ou par la vente (et par voie de conséquence par la spoliation des indigènes).

Pourquoi le christianisme n’apparaît pas encore comme une religion civique?

9 Le christianisme n’apparaît pas encore comme une religion civique pouvant constituer l’unité de la société romaine. Or, l’unité, c’est ce que cherche Constantin. Tirant les conséquences de l’échec de Dioclétien, puisqu’il semble impossible d’éradiquer le christianisme, il cherche à lui faire place.

Quel est le rôle de la religion dans le développement économique?

On pourrait encore dire beaucoup de choses sur le rôle positif de la religion dans le développement économique. Je maintiens que les enseignements religieux et les actions de croyants motivées par la religion sont essentiels à une société libre et prospère, et continuent de mériter des protections légales particulières. 3.

LIRE AUSSI:   Comment faire quand un casque est trop grand?

La réponse est oui et non. Oui dans le sens où une cause secondaire, la religion, a été le motif, du moins apparent, de nombreux conflits, mais non dans le sens où elle n’est jamais la cause première de guerres. Pour démontrer cela, il suffit de regarder l’histoire du 20ème Siècle.

Une question cruciale qui se pose plus que jamais à propos de la religion (et du retour qu’elle est supposée connaître en ce moment) est celle de savoir quelles raisons elle peut invoquer en faveur de ce qu’elle affirme.

Il est évident que la religion a joué un rôle dans beaucoup des guerres de l’histoire humaine ; mais cela prouve-t-il l’argument de ses critiques qui affirment qu’elle est elle-même la cause de ces guerres? La réponse est oui et non.

La religion ne se distingue pas de la politique. Les actes religieux ont une valeur juridique, en même temps que ce qui est valable ou ne l’est pas dans la religion est régi par les lois et la jurisprudence. Chaque peuple ou chaque cité ayant sa religion, les religions de l’Antiquité forment un tout organique dans l’Empire Romain.

Est-ce que la religion est l’affaire d’une communauté?

Pour Durkheim, une religion est donc toujours l’affaire d’une communauté qui y adhère. Ce n’est pas un simple système de pensées. De plus, il n’y a pas non plus de religion au sens sociologique du terme sans pratique religieuse, c’est-à-dire sans rituels.

Quelle sont les caractéristiques du fait religieux?

Les caractéristiques du fait religieux. On parle de fait religieux pour caractériser non pas le sentiment ou la croyance qu’éprouve un individu à l’égard de sa foi, mais pour désigner les occurrences, dans la culture, de ces croyances.

Pourquoi on parle de fait religieux?

On parle de fait religieux pour caractériser non pas le sentiment ou la croyance qu’éprouve un individu à l’égard de sa foi, mais pour désigner les occurrences, dans la culture, de ces croyances.

Quel rôle a joué la religion de la Renaissance?

Enfin elle a joué, à partir de la Renaissance, un rôle déterminant, au moins par l’intermédiaire de sa mythologie, dans la formation de la conscience occidentale. Une religion dont les témoignages s’étalent sur plus de deux ou trois millénaires a nécessairement subi des évolutions importantes.

Quelle est la seconde mission de la religion?

Freud précise que « c’est sans doute à (cette) seconde mission que la religion doit la plus grande partie de son influence ». Il souligne ainsi la souveraineté des affects dans la vie des hommes. Leur puissance est sans commune mesure avec les exigences pures de l’esprit telle que, par exemple l’exigence de vérité.

La religion et l’idéologie ne sont que les moyens par lesquelles nous exprimons notre méchanceté. Penser, comme beaucoup d’athées, que pour créer une société plus pacifique, il suffit de faire disparaître notre « besoin non pratique de religion », relève d’une vision erronée de la nature humaine.

Que peut-on citer pour le christianisme?

Pour le christianisme, on peut citer notamment : • la Guerre de Trente Ans : une autre guerre entre catholiques et protestants au 17ème Siècle en Allemagne actuelle. Cette liste n’est pas exhaustive.

Comment éclairer les rapports entre religion et politique?

1 P our éclairer les rapports entre religion et politique, partons de vos livres respectifs, Détresse du politique, force du religieux (P. Valadier) et Les Lumières de la religion (J.-M. Ferry). La détresse du politique est-elle conjoncturelle, ou y a-t-il une misère permanente à laquelle les religions peuvent suppléer?

«Il faut » c’est-à-dire : il est absolument nécessaire de comprendre que la force de la religion tient à la force des intérêts humains qu’elle a pour mission de satisfaire. La religion est au service des besoins, des affects des hommes. Elle a une dimension utilitaire.

Quel est le territoire de la conquête colombienne?

A la veille de la conquête, le territoire de l’actuelle Colombie est peuplé de chasseurs nomades et d’agriculteurs semi-nomades, que domine un peuple andin, les Chibchas. Ceux-ci exploitent l’or, l’émeraude et le sel ; ils cultivent le maïs et la pomme de terre.

Quelle est la langue parlée en Colombie?

Langue parlée. L’espagnol colombien est (et se veut) proche de l’espagnol européen, il connait toutefois un certain nombre de variantes locales, regroupées sous les dénominations de « dialectes des montagnes », « dialectes des terres basses » et « dialecte de Bogota ». 80\% des Colombiens parlent l’une ou l’autre des ces versions du castillan.

Combien de Colombiens sont catholiques?

Quant aux Indiens, leurs 85 nations ne représentent plus que 3,7\% des Colombiens. Les Arawaks, les Emberas, les Paez, les Guahibos ou les Guambianos ont encore des populations relativement nombreuses. 95\% des Colombiens sont catholiques. Malgré une légère érosion, la pratique est encore massive.

Quelle est la réponse selon les religions?

Il semble bien que la réponse varie selon les religions et, à un moindre degré, selon les époques : – Les religions traditionnelles, comme d’ailleurs les religions de l’Antiquité, considèrent que les phénomènes naturels sont dus à l’action de dieux, d’esprits ou de démons.

Qui caractérise les religions?

Incontestablement, ce qui caractérise les religions c’est la recherche d’un contact avec Dieu. Cependant, ce contact, quelle que soit sa nature ne peut être établi collectivement : la religion n’est qu’un moyen mis à la disposition des individus pour leur recherche personnelle dans la prière et dans l’action.

Pendant les guerres de Religion, la France est ainsi divisée en deux factions soutenues financièrement et militairement par des pays étrangers. Durant les années 1580, la France semble même devenir un terrain de combat où s’affrontent Espagne et Angleterre par partis interposés.

La religion est au service des besoins, des affects des hommes. Elle a une dimension utilitaire. L’immensité de son rôle sur le théâtre des affaires humaines est proportionnelle à l’immensité des services qu’elle rend. Freud montre qu’ils sont de trois ordres :

Est-ce que la religion n’est pas formée à sa naissance?

Aucune religion n’est pleinement formée à sa naissance. Dans le cas de l’Égypte ancienne, on peut voir que les systèmes de croyances ont évolué pour devenir la force motrice des expressions culturelles. Aux premiers stades de la pensée humaine, la notion de Dieu n’existait pas.

Pourquoi l’Angleterre opte pour l’aventure coloniale?

LIRE AUSSI:   Comment est fait une montagne?

Au début du XVII e siècle, l’Angleterre opte pour l’aventure coloniale en Amérique, plus d’un demi-siècle après l’Espagne et la France : elle prend progressivement possession de la façade atlantique, entre l’Acadie française et la Floride espagnole.

Quel est le régime politique adopté par les colonies?

Le régime politique adopté par les colonies est souvent le même : un gouverneur anglais est nommé par le roi ou par les grands propriétaires terriens, il est aidé par un conseil d’administration. Au temps des premières fondations, ce gouverneur dirige la colonisation et l’organisation du territoire.

Qui est la capitale de la Nouvelle-Angleterre?

Boston s’impose comme la capitale intellectuelle de la « Nouvelle-Angleterre », avec l’université de Harvard fondée en 1636. Le cas de New York est particulier : dès 1624 une colonie hollandaise est établie à Fort Orange, sur l’Hudson, pour pratiquer le commerce des fourrures.

Le processus de conquête et de la colonisation par les Espagnols était l’attitude dominatrice principalement violente des conquérants et la résistance offerte aux tribus indiennes et les grandes civilisations du continent en présence des envahisseurs.

L’enseignement des missionnaires a fait partie de l’instruction coloniale. Pour certains historiens, toute l’action des missionnaires en Afrique faisait intégralement partie de la colonisation. Ces rapports entre les églises et les colons, entre la bible et le fusil si l’on peut dire, se sont poursuivis pendant toute la période coloniale.

On pourrait encore dire beaucoup de choses sur le rôle positif de la religion dans le développement économique. Je maintiens que les enseignements religieux et les actions de croyants motivées par la religion sont essentiels à une société libre et prospère, et continuent de mériter des protections légales particulières. 3.

Comment parler d’une religion dans le monde grec?

On peut donc parler d’une religion athénienne, d’une religion spartiate, etc. La religion est donc très imbriquée dans le cadre politique et social de la cité, qui l’organise et en fait un élément fort de son identité, et c’est pour cela qu’il est souvent difficile de tracer les contours du religieux dans le monde grec.

Quelle est l’anthropologie religieuse?

L’anthropologie religieuse se distingue de l’ethnologie, de l’histoire et de la sociologie des religions en ce sens qu’elle essaie de comprendre, par-delà le chaos des faits religieux, l’homme qui crée et manipule tout un symbolisme, celui du « surnaturel » ou du « sacré ».

L’histoire des religions indique assez bien, quoique à gros traits, comment naît une religion, comment elle meurt. Mais elle ne montre que des religions qui se succèdent, les cultes nouveaux recouvrant ou transformant les anciens. Elle ne montre nulle part un arrêt de la religion, une coupure de l’élan mystique dans l’humanité.

9 Le christianisme n’apparaît pas encore comme une religion civique pouvant constituer l’unité de la société romaine. Or, l’unité, c’est ce que cherche Constantin. Tirant les conséquences de l’échec de Dioclétien, puisqu’il semble impossible d’éradiquer le christianisme, il cherche à lui faire place.

Comment s’est déroulé le christianisme européen?

Le christianisme européen, parvenu à son apogée, s’étend jusqu’en Amérique à partir du XVIe siècle, au moment même où il se fractionne de nouveau, cette fois en raison de la Réforme protestante. Les guerres de religion qui s’ensuivent mettront plusieurs siècles à s’estomper au profit d’une rivalité plus feutrée,…

Le sens commun interprète ces conflits comme des affrontements religieux. Une analyse plus nuancée doit conduire toutefois à relativiser un tel point de vue et à mieux distinguer ce qui appartient à l’ordre du politique et ce qui relève de la religion et de son utilisation à des fins politiques dans des situations très complexes par ailleurs.

Pourquoi le conflit est anormal dans les relations humaines?

Le conflit n’est pas anormal dans les relations humaines. Il peut être difficile à vivre en raison des émotions négatives qu’il peut générer, mais il est généralement facteur d’évolutions positives. Ne pas reconnaître un conflit, c’est fuir une partie de la réalité. Ne pas vouloir sortir d’un conflit, c’est nourrir un processus destructeur.

Qu’est-ce que la religion?

Mais de son côté, la religion est un ensemble déterminé de croyances et de dogmes définissant le rapport de l’homme avec le sacré. Ces croyances et ces dogmes vont ainsi se définir comme des règles religieuses qui peuvent rejoindre la règle de droit comme rentrer en conflit avec cette dernière.

Qu’est-ce que le religieux dans la société française?

Jusqu’au 19 e siècle, le religieux est omniprésent dans la société française : la pensée, les comportements sont profondément marqués par le christianisme. Le cadre de vie est encore profondément guidé par les rîtes, les fêtes de cette religion, majoritaire dans le pays.

Est-ce que la religion est un frein à la méchanceté?

L’histoire humaine nous apprend qu’en retirant la religion, quelque chose d’autre la remplacera, ce qui n’est jamais positif. La vérité est que la véritable religion est un frein à la méchanceté de l’humanité déchue, sans lequel le mal et le péché surabonderaient.

Quelle est la survie des Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale?

On arrive ainsi à plus de 76 000 victimes juives[256]. La survie des Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier| modifier le code] Face aux périls qui pèsent sur eux, les Juifs de France qui n’ont pas pu fuir à l’étranger n’ont d’autre choix que de se cacher ou de combattre.

Quand a commencé la Seconde Guerre mondiale?

L a Seconde Guerre mondiale a débuté en 1939, lorsque l’Allemagne a envahi la Pologne, et a pris fin en 1945, au terme de six années de féroces combats.

Pourquoi l’église d’Angleterre est protestante?

A la mort d’Henri VIII, l’Église d’Angleterre n’est pas une Église protestante mais une Église catholique sans pape. Édouard VI, fils d’ Henri VIII et de Jane Seymour, a 10 ans à la mort de son père. Le régent Lord Somerset est favorable au protestantisme.

Quand est arrivé l’anglicanisme en Angleterre?

Après une alternance religieuse de onze années suivant la mort du roi, l’anglicanisme est instauré par Élisabeth I ere en 1559. L’Angleterre avait progressivement pris ses distances avec Rome, après de vives tensions au XII e puis au XIV e siècles.

Est-ce que la religion est la cause de tous les problèmes de l’humanité?

Par conséquent, il n’est pas vraiment exact de dire que la cause de tous les problèmes de l’humanité est la religion. C’est en réalité la fausse religion qui en est à l’origine. Cependant, Dieu a l’intention de supprimer toute fausse religion, et cela très prochainement (Révélation 17:16, 17 ; 18:21).